Aperçu de la performance depuis le début d’année

Note : Données de performance nettes de frais (part B) en USD au 31 août 2022. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les références à un indice de marché ou un univers de fonds comparables (« peer group ») sont faites à des fins de comparaison uniquement ; l’indice de marché n’est pas mentionné dans la politique d’investissement du compartiment. Sources : BLI/Lipper.

Currency Exposure
  YTD 3 years Depuis création *
BL American Small & Mid Caps -19.6% 35.7% 110.5%
MSCI US Small + Mid NR USD -16.1% 34.0% 89.6%
* 16 novembre 2015

Après 2 années (2020 et 2021) d’excellente facture, le Fonds connait depuis le début de l’année 2022 une sous-performance, cependant modérée en comparaison de l’univers des fonds « croissance » qui souffrent eux, d’une sous-performance bien plus importante.

Globalement, le Fonds est pénalisé par un effet d’allocation négatif qui n’a pas été totalement compensé par la bonne sélection de titre opérée par le gérant. En effet, dans cet environnement de marché inflationniste, de resserrement des politiques monétaires des banques centrales et de tensions sur les chaînes d’approvisionnement, le style croissance fait grise mine face au style « value » qui creuse l’écart. Cette situation a de facto pénalisé le Fonds puisqu’il a un biais structurel en faveur des valeurs de croissance de qualité.

Positionnement du portefeuille

A fin août le Fonds détient 48 positions individuelles ; le top 10 représentant 29% des encours.

Le Fonds reste principalement investi dans des valeurs de croissance de qualité. En ligne avec cette approche, l’allocation sectorielle continue de favoriser les secteurs IT (27,6%), de l’Industrie (22,5%) et des Soins de santé (19,3%) ; à l’inverse il reste absent ou fortement sous-pondérés dans les secteurs financier, énergétique et des Services aux collectivités au sein desquels les entreprises ne répondent pas à nos critères de sélection.

Pour rappel, le Fonds investit dans des petites et moyennes capitalisations américaines (capitalisation maximale de 25 milliards de dollar américain à l’achat). A fin août, 71,5% du portefeuille étaient investis dans des sociétés dont la capitalisation de marché se situait entre 7,5 et 30 milliards.

Transactions récentes

Depuis le début de l’année, le gérant a soldé deux positions : IPG Photonics, un fabricant de lasers à fibre optique haut de gamme qui souffre d’une concurrence accrue des entreprises chinoises et Sensient, société spécialisée dans les solutions de parfums, odeurs et goûts pour l’alimentaire et les boissons, dont la valorisation avait atteint son cours cible.

Un nouveau titre à intégrer le portefeuille en cours d’année : Paycom Software, spécialiste dans le développement et la commercialisation de logiciels de gestion des ressources humaines basés sur le Cloud.

Conclusion

En dépit d’un début d’année difficile où le Fonds connait non seulement une performance négative mais sa première sous-performance en marché baissier, la stratégie reste solide dans ses sources d’alpha : la sélection de titres. En effet, l’approche qualité croissance du fonds avec un prisme ESG, met de côté les titres les plus « value » et cycliques du marché ayant très largement surperformé le marché depuis le début de l’année. La sélection de titre, sans compenser cet effet d’allocation détracteur, reste de bonne qualité.

La proactivité du gérant permet également de différencier dans la continuité le Fonds, avec un couple rendement/risque bien meilleur que ses compétiteurs « croissance », subissant de plein fouet la déroute des valeurs américaines de petite et moyenne capitalisation pures « croissance » depuis le dernier trimestre 2021.