Aperçu de la performance depuis le début d’année

Note : Données de performance nettes de frais (part B) en euros au 31 août 2022. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les références à un indice de marché ou un univers de fonds comparables (« peer group ») sont faites à des fins de comparaison uniquement ; l’indice de marché n’est pas mentionné dans la politique d’investissement du compartiment.
Sources : BLI/Lipper.

Depuis le début de l’année, dans un environnement de marché particulièrement difficile, en ligne avec son objectif d’investissement et l’approche mise en œuvre, le Fonds est parvenu à réduire la baisse face à l’univers de fonds comparables ; il présente ainsi un repli de -5,4% contre une baisse de -9,5% pour la catégorie Lipper (Lipper Global Mixed Asset EUR Bal - Global).

  YTD 3 ans 5 ans
BL Global 50 -5.4% 5.2% 18.4%
Lipper Global Mixed Asset EUR Bal – Global -9.5% 3.7% 6.9%

Les marchés ont connu pendant de très nombreuses années un environnement peu inflationniste et des taux très faibles. Lors de la pandémie, les banques centrales et gouvernements ont mis en place des mesures fiscales et monétaires sans précédent qui ont eu pour effet de booster l’économie mondiale. A cela se sont rajoutés des problèmes sur les chaînes d’approvisionnement liés principalement aux mesures de confinement prises pour lutter contre la pandémie.

La conséquence de cette situation est que nous avons connu dès 2021 un regain de l’inflation qui, contrairement à initialement anticipé, ne s’est pas avéré transitoire.

L’éclatement de la guerre russo-ukrainienne fin février et son impact notamment sur les prix des matières premières ont augmenté les pressions inflationnistes obligeant les banques centrales à changer de ton et à entamer des politiques monétaires plus restrictives.

Dans la foulée de la dégradation de l’environnement macroéconomique, les marchés financiers se sont orientés à la baisse. Sur les marchés d’actions, la baisse au cours du premier semestre est principalement liée à un retour à la moyenne des valorisations qui se situaient à des niveaux historiquement hauts.

La meilleure résistance de la stratégie dans cette phase de baisse s’explique principalement par la structure plus défensive du portefeuille :

  • Réduction de l’exposition nette du portefeuille au risque actions via des stratégies de couverture (futures sur indices), avec une exposition nette moyenne de 39,6% sur la période (contre une allocation neutre de 50%) ;
  • Au sein de la poche actions, les investissements dans la catégorie des valeurs à dividendes élevés se sont avérés globalement résistants dans la correction ; l’exposition importante aux secteurs de la Santé et des Biens de Consommation de base a également été favorable ;
  • La duration relativement faible de la partie obligataire (duration de 4) a limité la baisse des cours des obligations.

Vu son positionnement défensif, le fonds n’a que faiblement participé au rebond important des marchés boursiers en juillet. Le recul du cours de l’or durant les 4 derniers mois a également pesé sur la valeur nette d’inventaire. Si l’histoire constitue un bon guide pour le futur, le rebond actuel des bourses n’est pas durable en raison de l’affaiblissement probable des bénéfices des entreprises à la suite du ralentissement économique. Un tel affaiblissement ne nous paraît pas incorporé dans les cours de bourse actuels.

Positionnement du portefeuille

Allocation d’actifs

Alors que fin 2020 et début 2021, le gérant avait augmenté l’exposition du portefeuille aux actions afin de bénéficier d’un environnement favorable de reprise économique, l’environnement macroéconomique incertain et les tensions géopolitiques croissantes ont incité le gérant à réorienter l’allocation du portefeuille de façon plus défensive.

Ainsi, en février et mars, après l’invasion russe de l’Ukraine, le gérant a initié des stratégies de couverture du risque actions (futures sur indices sur les marchés européen et américain).

Compte tenu du peu d’attractivité du marché obligataire, l’allocation aux obligations reste limitée et se situe aux alentours de 19% depuis le début de l’année.

Le gérant maintient une allocation significative aux métaux précieux, actif refuge en cas de tensions sur les marchés financiers ainsi que dans le cadre d’un environnement de stagflation.

La structure du portefeuille actions n’a pas fondamentalement changé depuis le début de l’année.

Le gérant maintient un positionnement relativement défensif, via notamment une exposition à des titres défensifs dotés d’un profil de dividendes attractifs ayant vocation à remplacer, dans une certaine mesure, le rôle de stabilisation du portefeuille traditionnellement joué par les obligations. Cette poche représente actuellement environ 11% des encours totaux de la stratégie.

Transactions récentes

Depuis le début de l’année, le gérant n’a pas initié de nouveaux investissements au sein de la poche actions tandis qu’il a soldé ses investissements dans différentes entreprises : Constellation Brands (incertitudes concernant la thèse d’investissement à moyen terme), Fiserv (incertitudes concernant la thèse d’investissement à moyen terme), Astellas Pharma (valorisation), Bridgestone (cyclicité trop importante pour l’environnement actuel), Hengan (détérioration de la thèse d’investissement), Tencent Holding (controverses), Rockwell Automation (cyclicité trop importante pour l’environnement actuel), Roper Industries (valorisation), Want Want China (valorisation), President Chain Store (faible visibilité), Oracle (incertitudes concernant la thèse d’investissement à moyen terme), Yum China (ralentissement économique en Chine), Booking et Unitedhealth (valorisation élevée suite à une bonne résistance dans la baisse), TJX et Ebay (détérioration de la thèse d’investissement à long terme), Yakult (valorisation à la suite d’une forte hausse depuis le début de l’année) ainsi que Pigeon (détérioration de la thèse d’investissement) et Calbee (faible potentiel de croissance).

En cours de période, le gérant a investi dans une obligation d’Etat allemand à échéance 2027. La position de liquidités était devenue trop importante ; le gérant a privilégié l’achat d’une position obligataire pour bénéficier de son profil défensif.

Conclusion

BL Global 50 est le fonds équilibré de la gamme de fonds profilé à vocation patrimoniale de BLI.

Depuis le début de l’année, le Fonds est parvenu à limiter les pertes dans un contexte macroéconomique difficile et face à des marchés boursiers orientés à la baisse.

Cette performance a été possible grâce à un positionnement défensif caractérisé par une réduction de l’exposition nette du portefeuille au risque actions, une exposition, au sein de la poche actions à une sélection de sociétés offrant des dividendes élevés et une exposition aux métaux précieux se situant dans le haut de la fourchette autorisée.

Alors qu’il semble clair que la normalisation des politiques monétaires va induire un ralentissement de l’économie mondiale, le gérant conserve un positionnement défensif partant du principe que ce ralentissement aura un impact sur les bénéfices des entreprises.

L’allocation sectorielle au sein de la poche actions reste conforme à la stratégie d’investissement visant à favoriser des actions de qualité et offrant des caractéristiques défensives.

Disclaimer

Le présent document est une communication publicitaire et est uniquement destiné aux investisseurs institutionnels. Il fait référence directement ou de manière indirecte à un ou plusieurs produits financiers (le « Produit Financier »). Les informations économiques et financières contenues dans cette publication sont communiquées à des fins d’information uniquement sur la base des informations connues à la date de publication. Ces informations ne constituent pas un conseil d’investissement, une recommandation ou incitation à investir et ne doivent en aucun cas être interprétées comme des conseils légaux ou fiscaux. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude, la fiabilité, la récence ou l’exhaustivité de ces informations.

BLI - Banque de Luxembourg Investments (« BLI ») attire l’attention de tout destinataire du présent document sur la nécessité d’utiliser avec la plus grande précaution toutes les informations relatives à un Produit Financier, notamment celles relatives aux performances de ce Produit Financier :
• Le cas échéant, tous les scénarios relatifs aux performances futures présentés dans ce document sont une estimation de ces performances futures à partir des données du passé relatives aux valeurs du Produit Financier et/ou aux conditions actuelles. Ils ne constituent pas un indicateur exact et d’autres facteurs tenant à l’évolution du marché et la durée de détention du Produit Financier doivent être pris en compte.
• Réciproquement, les performances passées du Produit Financier ne préjugent pas des performances futures de ce Produit Financier.

De manière générale, BLI n’assume aucune responsabilité quant au rendement futur de ces Produits Financiers et ne sera pas responsable de ces informations ou des décisions qu’un investisseur pourrait prendre sur la base de ces informations. Les personnes intéressées doivent s’assurer qu’elles comprennent tous les risques inhérents à leurs décisions d’investissement et doivent s’abstenir d’investir tant qu’elles n’ont pas soigneusement évalué, en collaboration avec leurs propres conseillers, l’adéquation de leurs investissements à leur situation financière spécifique, en particulier concernant les aspects légaux, fiscaux et comptables.
Elles doivent, en outre, tenir compte de toutes les caractéristiques et de tous les objectifs du Produit Financier, notamment lorsque celui-ci fait référence aux aspects liés à la durabilité conformément au règlement (UE) 2019/2088 du Parlement Européen et du Conseil du 27 novembre 2019 sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers.

Les souscriptions ne sont autorisées que sur la base du prospectus actuel, du dernier rapport annuel ou semestriel et du Document d’Information Clé pour l’Investisseur (KIID) (les « Documents »). Les Documents sont disponibles gratuitement auprès de BLI à tout moment. L’ensemble des Documents, y compris les informations liées à la durabilité, est disponible sur le site internet de BLI à l’adresse www.bli.lu.

Toute reproduction de ce document est soumise au consentement écrit et préalable de BLI.

Specific Information concerning MSCI Data:
All MSCI data is provided “as is”. Neither MSCI nor any other party involved in or related to compiling, computing or creating the MSCI data makes any express or implied warranties or representations with respect to such data (or the result to be obtained by the use thereof) and all such parties hereby expressly disclaim all warranties of originality, accuracy, completeness, merchantability or fitness for a particular purpose with respect to any such data. Without limiting any of the foregoing, in no event shall MSCI, any of its affiliates or any third party involved in or related to compiling, computing or creating the data have any liability for any direct, indirect, special punitive, consequential or any other damages (including lost profits) even if notified of the possibility of such damages. No further distribution or dissemination of the MSCI data is permitted without MSCI’s express written consent.

Specific Information concerning GICS Data:
The Global Industry Classification Standard (“GICS”) was developed by and is the exclusive property and a service mark of MSCI Inc. (“MSCI”) and Standard and Poor’s, a division of The McGraw-Hill Companies, Inc. (“S&P”) and is licensed to use by Banque de Luxembourg S.A.. Neither MSCI, S&P nor any third party involved in making or compiling the GICS or any GICS classifications makes any express or implied warranties or representations with respect to such standard or classification (or the results to be obtained by the use thereof), and all such parties hereby expressly disclaim all warranties of originality, accuracy, completeness, merchantability and fitness for a particular purpose with respect to any of such standard or classification. Without limiting any of the foregoing, in no event shall MSCI, S&P, any of their affiliates or any third party involved in making or compiling the GICS or any GICS classification have any liability for any direct, indirect, special, punitive, consequential or any other damages (including lost profits) even if noticed of the possibility of such damages.