Économie et Marchés Financiers

Économie et marchés financiers au 10 juin 2020

Macro-économie - CIC Market Solutions

Si l'épidémie semble aujourd'hui être relativement maitrisée en Europe et en France, avec un nombre très faible de nouveaux cas chaque jour, cela n'est pas forcément le cas dans d'autres régions du monde, en particulier au sein de pays émergents (comme le Brésil ou l'Inde) qui montrent encore de grandes difficultés à gérer la crise sanitaire. Cela inquiète les institutions internationales, à l'instar de la Banque mondiale le 8 juin, lesquelles appellent à une plus grande prudence quant au redressement de l'activité en 2021.


Néanmoins, les Etats continuent de multiplier les efforts pour accompagner la reprise économique et certaines statistiques économiques montrent que l'activité commence à repartir doucement. L'Allemagne a ainsi dévoilé son plan de soutien pour le secteur automobile et a également voté un plan budgétaire additionnel de plus de 60 milliards d'euros qui comporte notamment une baisse de la TVA et une hausse des allocations afin de relancer la consommation. En France, B. Le Maire a indiqué que le plan de relance était toujours en cours de finalisation. En attendant, le gouvernement multiplie les annonces de plans de soutien aux secteurs les plus en difficulté, comme le tourisme et l'automobile, ou encore l'aéronautique avec une aide de 15 milliards d'euros dévoilée mardi. Le soutien de l'Etat reste indispensable pour aider les entreprises à traverser un creux conjoncturel d'une ampleur sans précédent, alors que le ministre de l'Economie a estimé que l'économie française reculerait de 11% en 2020.


Sur le plan monétaire, la BCE a rappelé son engagement à maintenir une politique durablement accommodante lors de sa réunion la semaine dernière. Sa présidente, C. Lagarde a notamment indiqué que les achats d'actifs de l'institution seraient augmentés de 600 milliards d'euros, ce qui contribue à détendre encore davantage les tensions sur la dette italienne et continue de renforcer l'attractivité des actifs européens, que ce soit sur les marchés d'actions ou sur le niveau de l'euro ( à 1 € = 1,13 $).


Enfin, notons que le cours du baril de pétrole continue de progresser (Brent au-dessus de 40 $/b), après la réunion de l'OPEP+ ce week-end, au cours de laquelle les pays membres ont décidé de ne pas augmenter leur production jusqu'à fin juillet.

Achevé de rédiger par CIC Market Solutions le 10 juin 2020

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les performances sont exprimées en Euro pour les parts indiquées.

La référence à certaines valeurs est soumise à titre d'illustration. Elle n'a pas pour objectif de promouvoir l'investissement en direct dans ces instruments et ne constitue pas un conseil en investissement. Le portefeuille des fonds est susceptible de modification à tout moment.
Sources : CIC Market Solutions
Les informations contenues dans le présent document sont fournies à titre indicatif, ne valent que pour le moment où elles ont été données et ne constituent ni des conseils juridiques et fiscaux, ni une sollicitation ou recommandation à l'investissement.
Les fonds évoqués ne peuvent être ni vendus, ni conseillés à l'achat, ni transférés, par quelque moyen que ce soit, aux États-Unis d'Amérique (y compris ses territoires et possessions), ni bénéficier directement ou indirectement à toutes « US Person », y compris toutes personnes, physiques ou morales, résidantes ou établies aux États-Unis. Crédit Mutuel Asset Management est une société de gestion agréée en France par l'AMF.
Crédit Mutuel Investment Managers est une entreprise d'investissement agréée par l'ACPR. Crédit Mutuel Investment Managers intervient en tant que centre de métier de la gestion d'actifs de Crédit Mutuel Alliance Fédérale pour assurer l'animation, la promotion et la commercialisation des produits des entités de gestion auprès des réseaux distributeurs et auprès d'investisseurs professionnels.