Le 10 mars, le Règlement SFDR est entré en vigueur, exigeant des gestionnaires d'actifs qu'ils fournissent des informations sur les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance de leurs investissements, et leur impact sur la société et la planète. Les fonds sont classés dans l'une des trois catégories, articles 6, 8 ou 9, en fonction de l'objectif de durabilité.

  • Article 6 : l'article de la transparence, le prospectus devant précisé si le fonds intègre ou non le risque de durabilité
  • Article 8 : les produits qui favorisent la durabilité environnementale et sociale en intégrant la durabilité de manière contraignante
  • Article 9 : les fonds à impact qui se fixent des objectifs extra-financiers (investissement durable)

L'objectif de la règlementation européenne SFDR est de fournir une plus grande transparence ainsi qu'une grille de comparaison de l'offre de fonds d'investissement, au niveau de leur approche environnementale, de gouvernance et sociale (ESG). L'idée est que les investisseurs puissent identifier plus facilement les produits et disposent d'une documentation extra-financière avec des standards minimums au niveau européen. Il est vrai qu'une offre large a émergé ces dernières années sur cette thématique d'investissement sous l'impulsion notamment des institutionnels qui souhaitaient donner une dimension responsable à leurs investissements.

Pour les sociétés de gestion que Crédit Mutuel Investment Managers fédère, la mise en place de la règlementation SFDR est l'occasion de réaffirmer leurs engagements et leur implication forte en matière de finance responsable.
A titre d'exemple, Crédit Mutuel Asset Management s'investit en gestion socialement responsable depuis plus de 15 ans par la création de gammes de fonds, la labellisation et l'intégration de critères ESG dans ses fonds. Elle a aujourd'hui pour ambition que la majeure partie de ses fonds ouverts respectent les critères de l'article 8 ou de l'article 9 du règlement européen SFDR.

BLI - Banque de Luxembourg Investments a renforcé la place de l'ESG au sein de son offre de solutions de placement. La classification apportée par le règlement SFDR s'inscrit dans cette dynamique et formalise des pratiques existantes. Plusieurs fonds de la gamme BLI répondent déjà aux exigences de l'article 8 ou 9 de la réglementation SFDR. L'objectif est que la majeure partie de la gamme tende vers ces classifications à terme.

Accéder à la liste des fonds de Crédit Mutuel Asset Mangement et de BLI - Banque de Luxembourg Investments